Commentaire liturgique

« Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux » (Mt 5,3). Après le Seigneur, les premiers qui nous ont donné l'exemple de cette pauvreté généreuse, ce sont les apôtres. Laissant là sans hésiter tous leurs biens à l'appel du divin Maître, ils se sont convertis joyeusement et ont abandonné leur pêche de poissons pour devenir pêcheurs d'hommes (Mt 4,18s). Parmi ceux-ci beaucoup leur sont devenus semblables en imitant leur foi ; chez les premiers enfants de l'Église, « tous les croyants n'avaient qu'un cœur et qu'une âme » (Ac 4,32). Dépouillés de toutes leurs possessions, ils étaient enrichis des biens éternels grâce à la sainte pauvreté. Accueillant la prédication des apôtres, ils se réjouissaient de ne rien avoir en ce monde et de tout posséder dans le Christ (cf 2Co 6,10).

    peripsum.org
DMC Firewall is a Joomla Security extension!