Catégorie: Saints
Nombre de sous-catégories: 43

Saints

 
Sous-catégories:
Fichiers: 2

Chanoine Marcel LAURENT (1860 - 1921)
Maître de chapelle de la cathédrale d'Orléans

Texte de Mgr Vié, évêque de Monaco

Ce cantique était chanté lors de la cérémonie de la remise de l’étendard de Jeanne par le maire d’Orléans à l’évêque chaque 7 mai :

Les cloches annoncent la cérémonie de l’étendard. Nous sommes au soir du 7 mai à Orléans. Le maire, comme tous les ans depuis 1855, va remettre à l’évêque pour le temps des fêtes le symbole de la geste libératrice de Jeanne d’Arc. Pour accompagner le rituel, un chant s’élève. C’est le cantique À l’étendard, écrit par les abbés Vié et Laurent, pour la fête de 1899. Chaque année depuis, le morceau résonne, entonné par les sociétés chantantes et les fanfares municipales. Depuis lors, À l’étendard connaît un succès ininterrompu et c’est encore l’un des seuls airs johanniques connus. 

Il constitue un cantique de sortie parfait pour la solennité de sainte Jeanne d’Arc (sainte patronne secondaire de la France), le second dimanche de mai.

1. Sonnez fanfares triomphales
Tonnez canons ! Battez tambours
Et vous, cloches des cathédrales
Ébranlez-vous comme aux grands jours
En ce moment la France toute entière
Est debout avec ses enfants
Pour saluer comme nous la Bannière
De la Pucelle d'Orléans.

Étendard de la délivrance.
A la victoire il mena nos aïeux.
A leurs enfants il prêche l'espérance.
Fils de ces preux, chantons comme eux.
Vive Jeanne, vive la France.

2. Salut à la blanche bannière
Salut, salut aux noms bénis
Du Christ et de sa Sainte Mère
Inscrits par Jeanne dans ses plis :
Par eux jadis elle sauva la France
Aimons les donc comme autrefois
Et de nouveau consacrons l'alliance
De notre épée avec la Croix.

 

3. Quels noms fameux tu nous rappelles
Drapeau saint, toujours vainqueur
Patay, Beaugency, les Tourelles
Et Reims où tu fus à l'honneur.
A ton aspect que la France reprenne
Sa vieille foi, sa vieille ardeur
En t'acclamant que son peuple devienne
Plus fort, plus croyant et meilleur.

4. Planant au-dessus de nos têtes
Les grands français de tous les temps
Réclament leur part de nos fêtes
En s'unissant à leurs enfants
Les anciens francs, les preux du Moyen-Age
Et les braves des temps nouveaux
A Jeanne d'Arc rendent le même hommage
Et lui présentent leurs drapeaux.

Fichiers: 1

Ciro GRASSI (1565 - 1628)

Beati mundo corde quoniam ipsi Deum videbunt.
eati pacifici quoniam filii Dei vocabuntur.
Beati qui persecutionem patiuntur propter justitiam quoniam ipsorum est regnum caelorum.

Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des Cieux est à eux.

Fichiers: 2

Domenico SCARLATTI (1685 - 1757)

Hymne des Vêpres d'un Confesseur Pontife

(sur l'air de "Salve Puerule")

Iste confessor Domini,
Sacratus festa plebs cujus celebrat per orbem,
Hodie laetus meruit secreta
Scandere caeli.

Qui pius, prudens, humilis, pudicus,
Sobrius, castus fuit et quietus vita,
Dum presens vegetavit
Ejus corporis artus.

Ad sacrum cujus tumulum frequenter
Membra languentium modo sanitati,
Quolibet morbo fuerint gravata,
Restituuntur.

Unde nunc noster chorus in honorem ipsius
Hymnum canit nunc libenter,
Ut piis ejus meritis juvemur
Omne per aevum.

Sit salus illi, decus atque virtus,
Qui, supra caeli residens cacumen,
Totius mundi machina gubernat
Trinus et unus. Amen.

Ce vénérable confesseur du Seigneur
Dont le peuple célèbre la fête par toute la terre,
En ce jour, le bienheureux mérita la gloire sacrée
De monter aux cieux.

Il fut pieux, prudent, humble et pudique,
Sobre, intègre et paisible
Tant que la vie, ici-bas, anima
Les membres de son corps.

A son tombeau sacré souvent
Les membres des malades, soudainement,
Quels que soient les maux dont ils étaient touchés,
Sont rendus à la santé.

D'où vient que, maintenant, notre chœur
En l’honneur de celui-ci, chante cette hymne volontiers,
Afin que ses pieux mérites nous aident
Pour toute l’éternité.

Salut, honneur et puissance,
A Dieu qui réside au-dessus du sommet du ciel
A Lui qui gouverne la machine du monde tout entier
A Lui qui est un et trine. Amen.

Fichiers: 14

Communauté de l'Emmanuel

Les saints et les saintes de Dieu
S'avancent vers le roi des cieux,
Par leurs hymnes de joie
Ils célèbrent sans fin celui qui donne vie !

1. Je vis la gloire de Dieu revêtue de sa puissance.
Devant lui se tient une louange éternelle :
Saint, saint, saint le Seigneur !

2. Je vis paraître son Fils resplendissant de lumière.
Il est le Seigneur, le sauveur de tous les hommes :
Saint, saint, saint le Seigneur !

3. Je vis descendre des cieux l'Esprit qui rend témoignage.
Par ce don gratuit, nous devenons fils du Père :
Saint, saint, saint le Seigneur !

Fichiers: 2

<iframe width="100%" height="800" src="https://musescore.com/user/8551836/scores/5268371/embed" frameborder="0" allowfullscreen allow="autoplay; fullscreen"></iframe>

Fichiers: 2
Fichiers: 1
Fichiers: 2

Connexion

Partitions :

Polyphonie

Grégorien

Recueils

 

Logiciels :

Pour lire les partitions interactives (formats MSCZ ou XML), nous vous conseillons :

 

Anciennement, les logiciels suivants étaient utilisés pour lire les partitions interactives (format MUS) :

Aide :

Aide

Partitions :

© 2021 Collégiale Saint André. Tous droits réservés. Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement.

Connexion :