Commentaire liturgique

Que Luc ait été l'inséparable compagnon de Paul et son coopérateur dans l'Évangile, lui-même le montre avec évidence, non par gloriole, mais sous la pression de la Vérité elle-même. Il écrit: « Barnabé et Jean, surnommé Marc, s'étant séparés de Paul et embarqués pour Chypre, nous vînmes à Troas » (Ac 16,11) ; après quoi, il décrit en détail tout leur voyage, leur venue à Philippes, leur premier discours... Et il relate dans l'ordre tout son voyage avec Paul dont il marque avec grand soin les circonstances... Parce que Luc était présent à toutes, il les a consignées avec soin -- on ne peut surprendre chez lui ni mensonge ni orgueil, car tous ces faits étaient patents...

Que Luc ait été non seulement le compagnon, mais encore le coopérateur des apôtres, de Paul surtout, Paul le dit clairement lui-même dans ses épîtres : « Demas m'a abandonné et s'en est allé à Thessalonique, Crescens en Galatie, Tite en Dalmatie, Luc seul est avec moi » (2Tm 4,11). Cela prouve bien que Luc a toujours été uni à Paul et de façon inséparable. De même dans l'épître aux Colossiens, on lit : « Luc, le médecin bien-aimé, vous salue » (Col 4,14).

Luc, d'autre part, nous a fait connaître beaucoup de traits de l'Évangile et des plus importants... Qui sait, d'ailleurs, si Dieu n'a pas fait en sorte que beaucoup de traits de l'Evangile aient été révélés seulement par Luc, pour que précisément tous donnent leur assentiment au témoignage qu'il apporte ensuite sur les actes et la doctrine des apôtres et qu'ainsi tenant inaltérée la règle de la vérité, tous puissent être sauvés. Ainsi le témoignage de Luc est vrai ; l'enseignement des apôtres est manifeste, solide et ne cache rien... Telles sont les voix de l'Église, d'où toute l'Église tire son origine.


    fr.peripsum.org

Connexion

Partitions :

Polyphonie

Grégorien

Recueils

 

© 2021 Collégiale Saint André. Tous droits réservés. Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement.

Connexion :

DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd